Elite homme // Victoire spectacle face à Valenciennes

Dimanche 21 octobre. Et déjà notre dernier match à la maison. Que cette première partie de saison fut courte et … compliquée ! Une nouvelle preuve, la veille, sur le terrain de Lyon, en match en retard de la 5e journée de championnat. Nous dominons. Nous nous créons beaucoup d’occasions. Et au final, alors que nous menons 2-1 à 4 minutes du coup de sifflet final, nous encaissons deux buts coup sur coup et repartons de Lyon avec la défaite. Et un important mal de tête. Septièmes au classement mais loin d’être distancés, nous recevons donc Valenciennes avec l’obligation de l’emporter. Nous n’avons plus le choix. 13h30, tous au chalet pour s’habiller. 13h50, début du briefing. 13h52, fin du briefing. Nico s’est voulu très clair et très bref. Pas de tactique. Juste un comportement général et des attitudes. Compo :

——————Antoine—————

—Nikko—-Chris—Ali—-Jules—

——Dylan—-Amau—Alvaro——

—Célestin—-Adri—-Benjamin—

Sur le banc : Olivier, Karl, Thibault, Maxime

Engagement. Première action et premier PC en notre faveur. Chris est au push et ça fait but. 1-0. Tout part très vite. Trop vite pour Valenciennes qui a du mal à nous suivre. Sur une récupération à la médiane, Amaury lance Benjamin. Depuis le poteau de corner, il adresse un centre tendu. En deux touches, Adri double la mise. 2-0. Dans la foulée, encore, Alvaro bute sur le GK mais trouve un PC. La tentative est arrêtée. Célestin a bien suivi et termine en demi-volée. 3-0. Cinq minutes de jeu. Quel départ ! Nous mettons tout ce qu’il faut pour prendre Valenciennes de vitesse : des relances appuyées, des fautes rapidement jouées et de l’agressivité en défense. Tous à l’unisson. Passé ce début euphorique, la partie se calme. Nous gardons le contrôle et les occasions.

Benjamin en slalom dans le cercle trouve le chemin du but mais c’est refusé. Dommage. Rapide enchainement d’Adrien dans le cercle, post-up suivi d’un shoot. C’est arrêté. 

Belle combinaison entre Jules, Alvaro et Maxime. Ça finit à côté. Les intentions sont bonnes. Karl obtient des PC et Maxime réalise le 4-0 d’un joli shoot coup droit, double planche opposée. Malgré tout, vigilance. Sur un contre, un attaquant adverse part au but. Antoine remporte son duel avant que Nikko ne sauve tranquillement la balle sur la ligne. Une première alerte car, peu après, Valenciennes réduit le score. 4-1 sur une perte de balle dans notre cercle. Fait chier. La première période se termine tout de même sur une bonne note avec un shoot puissant de Dylan. 5-1.

Mi-temps. Malgré le score et l’avance, le discours est au sérieux. Nous devons continuer.

Le message est reçu. À la suite d’une action à trois Jules-Amau-Dylan, nous obtenons un PC. Ali, pour sa dernière à domicile avant son retour en Irlande, est à l’affût sur rebond. 6-1. C’est reparti comme en début de match. Amau déborde sur la gauche, rentre dans le cercle et arme revers. La balle va au but mais Maxime sécurise. MC Crabe diront certains. 7-1. Toujours côté gauche, c’est à Dylan de s’essayer. Un demi tour et un shoot coup droit plus tard, ça fait 8-1. Puis 9-1 sur un petit corner de Chris. Joli une-deux entre Adri et Amau. Ce dernier tire revers sous la barre. Belle intervention du GK. Il reste alors 20 minutes. Vingt minutes de plaisir. Et ba nan…

Gros passage à vide sur la fin de match. Nous n’arrivons plus à avancer dans le terrain. Nous ne faisons plus trois passes d’affilée. Des contrôles manqués. Des passes mal ajustées. Un relâchement sûrement. Valenciennes en profite, se crée des occasions et obtient quelques petits corners. Nous défendons bien le but et tenons le score. Début de frustration collective. Légères tensions naissantes. Thibault, lui, se prend un tir plein pec. Même pas mal. La toute fin de match est mieux. Nous reprenons nos quartiers devant le but adverse. Sur un rebond, Benjamin – d’une demi volée revers – trouve le chemin des filets. 10-1. Un dernier PC obtenu par Valenciennes au buzzer. C’est bien défendu.

Fin du match.

Nous n’avions pas gagné depuis cinq semaines. Le plaisir est à la hauteur de l’attente, d’autant plus que c’est une victoire « bonifiée » par une différence de but importante. Un détail qui pourra compter en fin de saison. Nous terminons donc la saison 2018 à la maison avec une victoire spectacle devant notre public. Sorte de cadeau de remerciement après une année compliquée où vous nous avez tout de même toujours poussés et supportés. Merci ! Nous espérons vous retrouver aussi nombreux pour une saison 2019 bien plus joyeuse.

___________

Lazime 8