Elite 1 – Bol d’air lors du derby

Dimanche 14 octobre. Jour de derby. Racing. Saint-Ger’. Deux mots prononcés côte à côte qui donnent des frissons. Côté sentiments pourtant c’est pas la grande euphorie de notre côté après trois semaines où nous n’avons connu que la défaite, que ce soit au niveau national ou continental. De son côté, Saint-Germain est sur un sans faute. Six matchs, six victoires. Le contexte est planté. Rendez-vous au Golf de la Boulie. Déjeuner d’équipe. Café puis let’s go regarder les U14. Briefing. Nico. Vidéo. Compo : 

—————-Antoine—————

—Nico——Ali—Chris—Jules—

——Dylan—Amau—-Alvaro—-

—Adrien—Célestin—Benjamin-

Sur le banc : Olivier, Karl, Thibault, Maxime. 

Engagement. Et première brèche depuis la droite. Un centre tendu qui passe devant Benjamin. Si nous allumons en premier, c’est Saint-Germain qui prend le contrôle de la partie. Leur jeu de possession se met en place. Mais nous faisons bloc. Aïe, premier couac. Sur la droite, Ali glisse et laisse s’échapper un attaquant adverse. Premier arrêt d’Antoine, second arrêt d’Antoine. La balle a du mal à être dégagée. Un adversaire en profite. Tir. C’est contré. But. 0-1 Saint-Germain. Déçus mais pas abattus, nous repartons de l’avant. Bonne séquence entre Maxime, Jules et Alvaro. Sans finition. Nous obtenons un PC. Chris pushe. L’arbitre siffle stroke. L’autre le déjuge. Ce sera PC finalement. Sans suite. 

Passé le quart d’heure de jeu, la domination de Saint-Germain s’intensifie. Ils se créent de nombreuses actions via la baseline. Un paquet de balle file devant notre but. Antoine est vigilant. Et quand il est battu, c’est Ali qui nous sauve sur la ligne. C’est chaud mais nous ne cédons pas et repartons de l’avant. Chris, Amau, Nikko ou Ali jouent le scoop à merveille. Benjamin en soliste ne parvient pas à se trouver une bonne situation de tir. Adrien voit sa raclette sortie in-extremis de la guêtre du GK adverse. Célestin envoie au second poteau. Personne. Saint-Germain obtient un PC, à côté. Juste avant la pause, c’est à nous de prendre notre chance sur phase arrêtée. Chris envoie. Arrêt du gardien. Ali a suivi et égalise 1-1. 

Mi-temps. Nous sommes bien. Quelques réglages sur notre défense.

La reprise est plus équilibrée. Antoine s’interpose sur un tir revers adverse. Il ne peut cependant rien faire sur une magnifique déviation. 1-2 Saint-Germain. Thibault s‘illustre en attaque. Nous assiégeons. Amaury est précieux à la récupération. Dylan s’essaie sur la gauche. Manque le dernier geste. Chris percute lui aussi sur la gauche. PC. C’est envoyé, contré une fois, deux fois, trois fois. Si proches d’égaliser. Saint-Ger’ passe aussi tout près du but sur raclette. C’est chaud des deux côtés. Les défenses sont plus étirées. Des espaces pour tous. Amau trouve Benjamin via scoop qui centre revers pour Thibault qui dévie. Un but dans le derby à 16 ans. Magnifique Thibault ! 2-2. 

À peine nous avons le temps de savourer que Saint-Germain revient à l’attaque. Antoine réalise une parade incroyable sur un tir à bout portant depuis le point de pénalty. Un adversaire a malheureusement suivi. C’est 2-3. Tout est à refaire. Nous obtenons un PC. Il est arrêté. Revers de Maxime. Sauvé in-extremis. Alvaro en revers également, au dessus. Célestin à quelques centimètres de la ligne, sauvé in-extremis par un défenseur adverse. Improbable. Que d’occasions en notre faveur sur cette fin de match. Mais le temps s’écoule. Il ne reste plus que 38 secondes. Temps mort. Cartons jaunes. Dix contre Dix. Nous récupérons. Alvaro part au but. PC en notre faveur. Les arbitres sifflent. Tout le monde autour du cercle. C’est la dernière chance. Première tentative déviée. Re-PC. Deuxième tentative. C’est au fond. Merci Chris. 3-3. 

Fin du match. 

Ce point du match nul – mérité ou pas mérité, qu’importe – est célébré comme une victoire. Cela fait du bien au moral et vient stopper une mauvaise spirale. Au-delà du point, c’est surtout la manière qui a été bonne face au leader du championnat. Maintenant que nous savons que nous sommes capables de ce genre de performance, à nous de mettre tous les ingrédients pour les réaliser chaque week-end. Cela commence dès la semaine prochaine par deux rendez-vous capitaux : 

Samedi, déplacement sur le terrain de Lyon (15h45)

Dimanche, réception de Valenciennes, à La Boulie à 15h.

Merci à toutes et à tous pour vos encouragements ! 

À dimanche !